• Accueil
  • > Archives pour novembre 2009

Archive mensuelle de novembre 2009

DB074 Sole Success

Scénario PTO opposant japonais aux 4-4-7 Philippins.

Pas désagréable à jouer, on peut s’amuser avec les règles propres aux japonais et multiplier les Banzaï Charges. Mais très dicey.

Le japonais gagne en ayant plus de VP que le Philippin. On compte les CVP normalement et on y ajoute des VP pour le contrôle des immeubles. Comme tous les immeubles sont dans la zone de setup des Philippins, ceux-ci ont une avance de 16 VP au départ. Le japonais n’a guère de choix que de bousculer violemment les Philippins. S’il gagne la mélee, il a largement le temps de s’emparer des maisons pour compenser ses pertes. Si son attaque échoue, ses pertes vont creuser l’écart et ses chances de succes sont infimes. Ca passe ou ça casse, donc.

Il y a deux tankettes japonaises, très fragiles et valant beaucoup de CVP, il est donc conseiller de les préserver et s’en servir à la fin de la partie pour causer des failure to rout (et de ne pas les utiliser pour faire du freeze comme j’ai eu l’idée stupide de le faire).

Ce scenario est au programme de l’ASO 2010. Si je dois le jouer, je préfère le faire avec les japonais, car vu la longueur du scénario (7 tours) en jouant de façon méthodique et sans précipitation on a largement le temps de pulvériser la défense philippine. Reste à voir comment il le rééquilibreront via l’ABS lors du tournoi.

SP173″ Der Letze Geburgstag »

Le russe a 5 tours pour briser tous les MMC allemands dans les maisons éparpillées sur la carte 17. Pour y arriver, il doit séparer ses troupes en deux (et il n’a que 2 chefs) l’obligeant à faire 2 attaque « molles » au lieu d’une seule concentrée. Comme il y a au moins 3 maisons excentrées et qu’il n’a que 5 tours, il doit dès le setup affecter ses troupes en conséquence.
Il dispose de bonnes unités (628 et 527) mais quasi pas de Mg (2lmg), donc sa portée est de 2 hexes, donc il va devoir s’approcher à découvert pour y arriver. L’allemand n’a qu’à occuper toutes les maisons, rester camouflé le plus longtemps possible et il y de fortes chances pour que le russe n’arrive pas à atteindre le dernier HS dans la maison du fond sur le coté.
Autrement il y a 3 IS2 qui font face à 2 panthers.
Les IS2 sont les seuls armes dont dispose le russe qui exercent de la puissance de feu à plus de 2 hexes donc ils seraient bien employés en support d’infanterie. Mais ils seront occupés par les Panthers (et gare aux PF en 1945).
Bref remplir la condition de victoire n°1 me semble quasi impossible en si peu de temps, alors je peux tenter la condition de victoire n°2, sortir mes 3 IS2. C’est faisable en 1 tour en prenant un risque d’ESB ou en 2 en risquant l’affrontement contre les Panthers, mais il ne faut pas perdre un seul char.
Bref l’allemand peut gagner en faisant du non-jeu (en préservant un ultime HS dans la maison la plus éloignée) et le russe en faisant du non jeu en se faufilant rapidement et en sortant 3 chars.
Sans intérêt.
On a abandonné après le tour 1 russe. On avait simplement pas envie de continuer.
Au moins, je sais déjà quel scénario écarter lors de la ronde 1 de l’ASO 2010.

AP2 Storm of Steel

Excellent scénario.

Je tire ma révérence au concepteur (Bill Sisler) pour réussir à « calibrer » un scénario pareil. Les conditions de victoire sont très bien faites et tout se joue à un cheveu à la fin de la partie.

Le début est assez étrange, car les allemands doivent prendre le temps de tracer un chemin à travers le champ de mines avec les Goliaths et les sapeurs. Cela se fait sans que le russe puisse vraiment concentrer de la puissance de feu sur eux à ce moment. Donc durant plusieurs tours le joueur russe doit se montrer patient et attendre que l’attaque proprement dite l’atteigne. Cela dit, le début n’est pas ininteressant car les données « stratégiques » du scénario sont posées à ce moment là en fonction de la réussite ou de l’échec des brèches dans le champ de mines.

Le scénario proprement dit commence vraiment au tour 5 (sur 11) quand les allemands entrent sur la carte 42. A partir de là on entre dans de l’ASL comme on l’aime, bien violent, bien tendu. Pour chaque camp, le but est de faire un maximum de pertes à l’ennemi en en ayant soi-même un minimum.

Je recommande donc ce scénario, pour le russe le setup est un régal et pour l’allemand il faut déployer des trésors de coordination pour atteindre son but. Un scénario long mais qui permet (et c’est même conseillé) de prendre son temps pour construire un jeu efficace.

SP180 Encircle This.

Sur le papier il semble bien. Mais plutot pro allemand, comme le confirment les commentaires de Bret Hildebran et JR Tracy sur Gamesquad. Nous décidons donc de le jouer avec la balance russe (donner 6 camouflages au russe ce qui permet de placer des unités sur la ligne de front).
Malgré tout, cela reste pro-allemand. Certes la chance a été plutot pour le joueur allemand dans notre partie, mais quand même. Au tour 3, il n’y avait presque plus rien de l’infanterie russe. Une fois les usines tombées, les panthers et les half tracks toujours en jeu, on ne voit pas trop comment le russe va empecher la sortie des 10VP avec seulement 2 T34 et un canon AT. Scénario avorté au tour 3. Pas passionnant.
On arrête avec ce schwerpunkt 15. Sur 8 scénarios joués, un seul nous a donné une partie un tant soit peu haletante.
Je n’ose même pas me plonger dans les scénarios du Rally Point qu’ils ont sortis en même temps, la lecture des SSR me donne mal au crâne.

SP177 Tic Tac Toe

Le dernier Schwerpunkt présente un avantage: jouer un scénario qui en est issu ne prend pas de temps. Même un scénario court de 5 tours comme celui-ci peut être gagner en 3 tours avec un minimum de chance.

Le seul truc où on perd du temps c’est quand on étudie le scénario avant de le jouer, cela soulève des questions pour lesquelles cela peut prendre quelques minutes avant de se rendre compte qu’il n’existe pas de réponse.
Par exemple, la SSR1 dit que le PTO est en effet mais que les routes restent des routes et les brush restent des brush. Pourquoi? il n’y a aucun brush sur la carte.
Autre exemple: les CDV: l’US gagne s’il a des GO MMC dans 5 immeubles sur 6 à la fin du jeu. Donc le japonais n’a besoin que de le virer de 2 immeubles pour gagner. Cela semble simple. Alors on lit le commentaire de l’auteur dans le magazine pour voir si on a bien compris, et voilà ce qu’on trouve:

Japanese comments: the japanese player must make sure that there are no US MMC in two of the six victory building…

Allied comments: For victory the US player has to have MMC in two of the six victory buildings…

Et là on comprend encore moins: lors du playtest l’auteur l’a joué avec des conditions de victoire différentes pour les 2 camps? S’il reste des MMC US dans 3 buildings sur 6, les deux camps ont gagné? les japonais car 2 immeubles sont vides et les américains car 2 immeubles sont occupés?

Toutes ces questions restant sans réponses, on se lance quand même en suivant ce qui est écrit sur la carte du scénario, les routes sont des routes (pourquoi faire? pas de véhicules et bonus de route quasi inutile), les brush existent, mais il n’y en a pas, certaines maisons en bois sont des maisons, d’autres des huttes, ce qui prête à confusion et donne l’impression que le scénario a été conçu sur une autre carte et adapté à la va-vite sur cette nouvelle carte (c’est peut-être plus vendeur).

C’est vite torché, en moins de 2 heures les US sont sur le point d’être virés de 4 immeubles sans espoir de retour et ça nous gonfle.

Scénario raté, issu d’une publication ratée.

SP176 Smiling Albert

 

Décevant (comme le reste du schwerpunkt d’ailleurs). Pas beaucoup d’options pour chaque joueur. Les allemands doivent traverser le stream de la carte 13 en poussant avec 5 tigres et 12 squads. Les US ont une dizaine de squads et 2 M10 pour les arréter. Comme la carte est petite et que les allemands ont 6 tours on a pas mal de tirs pendant 3 ou 4 tours avec peu de mouvement, si la défense US craque les allemands passent, si elle tient, ils ne passent pas.
On a laissé tomber au milieu, trop ennuyeux, trop écrit à l’avance et peu d’opportunités de faire de belles actions de jeu.

SP171 Audacity of Innocence.

Petit scénario d’infanterie mal fichu. Les américains se font exécuter et sautent dans les champs de mines dès leur entrée. S’ils veulent éviter cela ils sont à peu près sûr de ne pas remplir les conditions de victoire (sauf si l’allemand ne les a pas lues et oublie de placer un MMC dans la maison en pierre la plus éloignée).

Disons que ça passe pour initier un nouveau joueur, vous lui laissez les allemands et vous attaquez avec les américains, cela peut-être jouable.
Mais entre joueurs de même niveau, c’est sans interet.

Je déconseille donc.

(Ce numéro 15  de Schwerpunkt me déçoit un peu pour l’instant).

SP175 Tisza Tease

Pas mal. Bien équilibré.
Mais c’est un scénario avec des conditions de victoire reposant sur des exit VP. Je ne suis pas fan (et Eric non plus).
Victoire allemande malgré la perte des panthers (un détruit, l’autre immobilisé). Il a choisi le bon axe d’attaque et mes russes ont eu du mal à  se repositionner. Quelques beaux combats de chars.

A11.622 Close Defense Weapon System.

Les sN ne font leur apparition qu’en juillet 1944 (Beginning in July 1944, certain german AFV…).

Donc si vous faites face à un Tigre ou un Panther en juin 1944, il n’ont pas encore de sN.

C’est le cas dans SP174 Krupki Station que je joue en ce moment. Mais aussi pas mal de scénarios sur le début de l’opération Bagration ou de la bataille de Normandie.

A12.2 AFV concealment loss

Question posée dur le forum Gamesquad:

 

There is a BU russian AFV  (without vulnerable PRC) concealed in a brush hex.

A German Panther fires at it with its MG to strip its concealment, with 2FP on the IFT before taking a shot with the gun.

The concealment table and A12.2 say:
« A concealed vehicle in the LOS of a GO ennemy ground unit loses its concealment if hit on the TH table, or by at least a PTC result vs its vulnerable PRC (or its corresponding DR, on the * Vehicle line, or for OBA regardless of PRC vulnerability) on the IFT. »
I don’t understand this sentence. Does it means that to achieve a PTC result (« its corresponding DR… regardless of PRC vulnerability ») is enough, so in my example a DR of 6 (PTC on 2FP column), or does it mean that it need to roll lower/equal that the star-number of the column (so a DR of 4 or less on the 2FP column)?

 Réponse de Klas Malmström:

I think the « on the * Vehicle line » part would apply vs. a Concealed unarmored vehicle.

In your example, since the AFV has no vulnerable PRC an IFT attack vs. it cannot strip its Concealment [EXC: OBA].

Old official Q&A:
A12.2 If a Location containing a concealed AFV in LOS of a Good Order enemy ground unit is subjected to a non-ordnance attack that results in at least a PTC on the IFT, does the AFV lose its « ? »?
A. Only if the attack is OBA, and/or if the AFV is CE. [Gen26.5; An95w; An96]

12



dofus40 |
échec et mat |
lepetitcarlyte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pgm2
| GTA V : Sequel of Vice City
| Un nom sur un visage