Archive pour la Catégorie 'Scenarios'

Nouveau scénario disponible sur ce blog.

Un nouveau scénario au format pdf est disponible sur la page « Scénarios ».

Il se nomme VB9 – Tragic Ball at Colombey.
Il utilise deux cartes issues des Starter Kits, dont la nouvelle carte p que l’on trouve dans le BonusPack1 – Beyond the Beaches. Il s’agit toutefois d’un scénario ASL (Pas ASL SK).

 

Errata Scenario VB3 The Shooting Lodge

Suite à une erreur de frappe, les conditions de victoire inscrite sur la fiche du scénario étaient erronnées. Voici les conditions de victoire correctes:

Victory Conditions : The Russians win at game end if they have more Good Order Squad equivalent than the Finns in hexes 50X5/X6/Y6/Y7.

La fiche du scénario a été mise à jour sur la page « scénarios ».

Nouveau Scenario: Askim To Die

Disponible à la page scénarios.

Norvège 1940, créé à l’occasion du concours de scénarios organisé sur le forum Gamesquad: Monkeys with Typewriters.

Les scénarios de ce blog sur le ROAR

Les scenarios VB1 à VB7 sont désormais présents sur la ROAR sous le nom de la publication: « aslopensource.unblog.fr  ».

http://www.jrvdev.com/ROAR/Ver1/default.asp

Le scenario VB1 séléctionné pour un tournoi US

Quelle ne fut pas ma surprise en découvrant sur Gamesquad que le scenario VB1 « the Godet Hill » figurait en ronde 1 du tournoi d’Albany aux USA.

Surprise accrue en découvrant qu’il y a été joué à 8 tables et que les résultats donnent 4 victoires allemandes et 4 victoires britanniques. Cela signifie qu’il n’a pas été boudé et qu’il s’est montré équilibré.

Cela fait plaisir.

Surtout qu’il s’agit de mon premier scenario, jeté au hasard sur l’océan internet. Ravi de voir que certains l’ont trouvé interessant. Cela justifie l’existence de ce blog.

Nouveau Scenario: Emergencies

Le scenario est disponible à la page Scenarios de ce blog.

La scène se passe à Krasny Bor, dans le nord de l’URSS en février 1943 et les protagonistes en sont une poignée de soldats espagnols de la Division Azul devant faire face à la marée soviétique.

Les espagnols doivent évacuer leurs blessés d’un hopital, qui sert aussi d’état-major à leur régiment. Ils doivent aussi garder le contrôle de la plupart des locations de ce batiment.

Si le rapport des forces en présence n’est pas écrasant d’un point de vue infanterie (15 squads russes contre 10 espagnols), le défenseur doit par contre affronter 4 T34 avec peu d’armes anti-chars conventionnelles. Si le canon AT de 37L dispose de la meurtrière Stielgranate (H6), son emploi est très aléatoire et même avec de l’APCR il ne peut pas grand chose face au blindage russe. La défense antichar repose donc sur l’infanterie, qui aura fort à faire pour se défendre à la fois contre les chars et l’infanterie.

Heureusement pour les espagnols, leur infanterie n’est pas démunie contre les chars: MOL, DC, ATMM light, Assault engineers et exemption de PAATC. On devrait donc assister à de nombreux CC vs AFV.

Le gros risque pour les espagnols est de ne pas réussir à évacuer ses blessés si les russes arrivent à passer sur leurs arrières (probablement par la route foréstière de la carte 5). Les Wagons permettent de gagner du temps, mais sont fragiles.

Les russes ont tout de même une tâche difficile, car leur objectif (l’hopital) est loin et un combo 9-2 HMG leur bloque la route, une percée avec les chars à  travers la carte 22 est assez risquée compte tenu des possibilités de street fighting qu’elle offre aux espagnols.

Nouveau Scenario: The French Relief

La relève Française.

Scénario publié à la page « Scenarios » de ce blog.

L’action se passe en Pologne en 1944 et met en scène le baptème du feu d’une unité de la SS composée de volontaires français issus de la LVF et de la milice.

Le scénario est basé sur un principe de manoeuvre, les allemands doivent faire quitter des positions retranchées à de faibles troupes subissant un assaut massif de la part des russes. Pendant que les allemands évacuent la carte sous le feu de quelques partisans, les SS montent à l’assaut et doivent reconquérir les positions perdues. Les russes reçoivent un soutien blindé en fin de partie pour consolider leur défense ou tenter une contre attaque de dernière minute.

Il s’agit d’un scénario assez court, six tours, environ 3 heures de jeu. Il n’est pas très technique car il s’agit essentiellement d’un combat d’infanterie. Malgré l’OBA et les tanks, il est jouable par un joueur relativement novice.

Ce qui peut sembler étrange lors du setup, c’est la taille de la carte. Il y a deux cartes complètes, alors que l’action se déroulera probablement sur deux demi-cartes. Avec seulement quatre squads lors de son setup, le joueur allemand choisira probablement de ne s’installer que sur une colline. En choisir plusieurs l’affaiblirait localement et même si cela oblige les russes à mener deux attaques distinctes, il est probable que les SS doivent mener deux contre-attaques dans ce cas, ce qui leur est (à mon avis) plutôt défavorable.

Les deux collines offrant le plus de chance de victoire sont I7 et CC7. Partant de là, il est probable que le scenario se déroulera sur la largeur d’une seule demi carte (vA-Q pour une défense de vI7 et vQ-GG pour une défense de vCC7). D’autres choix sont possibles pour ceux qui ont le gôut du risque (3 autres collines plus proche de la zone d’entrée russe et plus éloignées du bord allemand). 

C’est volontairement que ce choix est laissé au joueur allemand, ainsi deux parties dans lesquels celui-ci choisira l’une ou l’autre option seront très différentes.

Bon jeu et n’hésitez pas à nous laisser vos commentaires.

Michel Bongiovanni




dofus40 |
échec et mat |
lepetitcarlyte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pgm2
| GTA V : Sequel of Vice City
| Un nom sur un visage